Académie de Créteil Lettre aux adhérentes et adhérents


Bonjour,

Un appel intersyndical à l’initiative notamment de la FSU, appelle les collègues à la grève ce jeudi 24 janvier. Le Sgen-CFDT n’a pas souhaité rejoindre cet appel et le texte proposé par les signataires.

Bien que les constats soient en bonne partie communs, notamment sur les suppressions de postes, le texte intersyndical proposé était marqué par une vision de l’école qui n’est pas la nôtre et des points de désaccord majeurs apparaissaient. La méthode -un appel très vaste multipliant des revendications très variées, du budget à Parcoursup en passant par le lycée- nous semblait aussi poser souci.

Pour autant les raisons de se mobiliser sont nombreuses en ce moment et c’est pourquoi le Sgen-CFDT a déposé un préavis de grève couvrant l’ensemble de la semaine en cours. Localement, beaucoup de collègues sont engagé.e.s dans des actions intersyndicales, suite notamment à l’arrivée des DHG dans les établissements du 2nd degré. Le Sgen-CFDT soutient ainsi les collègues qui se  mobilisent pour défendre leurs conditions de travail et celles de leurs élèves.

Dès le mois de novembre, le Sgen-CFDT avait déjà appelé, avec l’ensemble des organisations syndicales de l’Education Nationale, à une journée d’action pour protester contre le budget mais aussi contre les suppressions de poste qui s’annonçaient. Les marges de manœuvre étaient alors plus nombreuses, le budget n’ayant pas encore été voté.

De même, le Sgen-CFDT, tant au niveau national qu’académique, dénonce, depuis presque 1 an maintenant, les nombreux soucis posés par la réforme du lycée qui doit s’appliquer à la rentrée prochaine. C’est pourquoi il demande non seulement un report mais aussi une renégociation de celle-ci. Il pense cependant, contrairement à un bon nombre d’organisations syndicales, qu’une réforme du lycée est nécessaire et que la situation actuelle ne peut être considérée comme satisfaisante, notamment socialement. Se battre uniquement pour le maintien du système existant n’aurait ainsi pour nous aucun sens.

Le Sgen-CFDT n’est pas la seule organisation à ne pas avoir rejoint l’appel intersyndical de demain et on peut regretter qu’une union n’ait pas été possible sur les questions qui nous rassemblent tou.te.s, organisations syndicales comme personnels, notamment les suppressions de postes. Mais s’il y a plusieurs syndicats dans l’Education Nationale et non un seul, c’est bien parce qu’ils portent des projets différents pour l’Ecole et les personnels, parfois diamétralement opposés.

Par ailleurs, ces dernières années, et encore plus ces derniers mois, ont montré l’urgence de réfléchir à d’autres modes de mobilisation que la grève. Si localement et ponctuellement des mouvements de grève ont pu être couronnés de succès, il faut reconnaître que nationalement les dernières actions unitaires d’une journée furent souvent décevantes au niveau de la mobilisation mais surtout des résultats. En tant qu’organisation syndicale cela suscite naturellement beaucoup d’interrogations et de remises en questions, faisant ainsi l’objet de nombreux débats et réflexions entre nous, localement comme nationalement. La réponse apportée aux difficultés vécues par les collègues et les élèves ne peut pas être systématiquement de rendre une journée de salaire à l’Etat et de perdre une journée de cours.

Les options pour parvenir à une mobilisation d’ampleur et efficaces sont nombreuses dans cette époque hyperconnectée. Certains mouvements récents ont su mettre à profit ces outils. Pour autant, le défi est réel pour une organisation qui, comme la nôtre, refuse la violence et la démagogie et souhaite autant que possible privilégier le dialogue. Nous reviendrons rapidement vers vous avec des propositions d’action, mais vous pouvez aussi participer à cette réflexion sur les formes de mobilisations que vous envisagez pour l’avenir.

Depuis quelques temps, nous cherchons à adapter notre communication par exemple avec les deux infographies que vous trouverez ici et ici, sans négliger ni ménager non plus nos interlocteur.rice.s institutionnel.le.s que nous sollicitons régulièrement, notamment par l’intermédiaire de nos élu.e.s, lors des instances locales et nationales. Nous comptons aussi et surtout sur vous pour nous faire part de vos actions locales, de vos idées, de vos besoins afin que nous puissions vous soutenir et nous inspirer aussi des réalités de vos quotidiens.

Il nous appartient de créer collectivement les conditions de mobilisations victorieuses. Pour cela, il nous faut peut-être oublier certains réflexes du passé et se tourner avec encore plus d’exigences vers l’avenir.



Une réforme du lycée général et technologique au bord de l'accident industriel - Fédération Sgen-CFDT

Tous les militants, adhérents et sympathisants du Sgen-CFDT qui travaillent dans les lycées sont appelés à se mobiliser pour démontrer que la réforme des lycées et du baccaluréat va poser de multiples problèmes qui ne feront qu'aggraver une situation déjà problématique pour les élèves comme pour les personnels.



Evaluations CP : c'est toujours NON pour le Sgen-CFDT

Mi-janvier 2019, les évaluations CP reviennent dans l'actualité. Qu'en pense le Sgen-CFDT ? Que demande-t-il en contrepartie du travail supplémentaire ?

Revendications pour les mutations dans le second degré
GT barèmes du mouvement inter-académique pour les professeur·e·s certifié·e·s et agrégé·e·s de l'académie de Créteil Du lundi 21 janvier…
restons en contact
Notre site académique
Retrouvez le site
du Sgen-CFDT
de l'académie de Créteil
En savoir plus →
alt text here
Adhésion
Faites le choix d'un syndicalisme efficace qui privilégie le dialogue pour obtenir des résultats concrets.
En savoir plus →

Sgen-CFDT de l'académie de Créteil
11-13 rue des archives
94 010 Créteil Cédex
creteil@sgen.cfdt.fr
01 43 99 58 39

Antenne
Val-de-Marne

11/13 rue des Archives
94 010 CRETEIL CEDEX
94@sgen.cfdt.fr
01 43 99 58 39
ou 01 43 99 12 40
Antenne
Seine-Saint-Denis
1 place de la Libération
93 000 BOBIGNY
93@sgen.cfdt.fr
01 48 96 35 10
Antenne
Seine-et-Marne
15 rue Pajol CS 9020
77 007 MELUN CEDEX
77@sgen.cfdt.fr
01 64 64 00 22


Retrouvez toutes nos lettres électroniques

    




Si vous souhaitez vous désabonner de la newsletter, cliquez ici

Dispense CNIL : Dispense n°7 - Délibération n°2006-138 du 9 mai 2006 décidant de la dispense de déclaration des traitements constitués à des fins d'information ou de communication externe. (J.O. n°128 du 3 juin 2006)